Fang Lijun

Dans les années 90, les personnages masculins chauves privés de leur individualité étaient la marque déposée des œuvres du peintre-graphiste chinois Fang Lijun (né en 1963). Dans le monde occidental, ils étaient considérés comme un symbole du jeune mouvement artistique chinois réagissant aux changements politiques et sociaux qui avaient lieu dans le pays. Par leurs mimiques figées et leurs bouches ouvertes en un cri silencieux, les personnages de Fang Lijun, placés devant des panoramas dégagés ou nageant dans des eaux impénétrables, semblent éprouver des émotions telles que la résignation, l'indifférence, la colère, mais aussi le désir de survivre et de faire face aux conflits d'une société de masse.

Pour Montblanc, l'artiste a réalisé l'œuvre « 2006.4.8 » et l'a signée de l'étoile, symbole de la marque. Fang Lijun, qui a étudié à l'Académie des Beaux-Arts de Pékin jusqu'en 1989, a suscité un intérêt international avec ses peintures grand format mais aussi avec ses gravures sur bois monumentales. Dans ses œuvres plus récentes, qui comprennent des sculptures de foules luttant pour leur existence dans des mauvaises conditions de vie, ou encore des tableaux représentant des nuées d'insectes luisants, l'artiste, qui vit entre Pékin et Dali, dans le sud de la Chine, analyse encore le phénomène de masse.