Tom Sachs

Tom Sachs est né à New York (en 1966) et a commencé sa carrière en tant qu'assistant de l'architecte Frank O. Gehry. Tout comme Gehry, qu'il considère comme un sculpteur, le New-Yorkais Tom Sachs est un créateur architectural – mais un créateur de mondes, d'utopies des temps modernes dans lesquels la culture de la consommation contemporaine se mélange à des références historiques. Des œuvres très controversées, telles que « Prada Death Camp » (1998) – qui représente une boîte à chapeau de la marque transformée en un modèle de camp de concentration – ou encore l'installation « Nutsy’s » (2002), dans laquelle l'artiste a construit un cosmos urbain de 400 mètres carrés avec des modèles d'autoroutes, de ghettos et de restaurants McDonald's, sont des représentations percutantes et ironiques de la vision qu'a Sachs de la culture de la consommation moderne. Sachs accorde une importance particulière à l'utilisation de matériaux « pauvres », comme le polystyrène et le papier, qui cessent d'être des produits jetables pour servir à l'élaboration de ses projets artistiques.

Pour Montblanc, Sachs a créé un engin spatial fait à partir de plaques de PVC expansé qu'il a intitulé « Big Lunar Module » (2002), qui accentue le côté jouet fragile du véritable engin, d'une valeur de plusieurs millions de dollars, qui a inspiré son œuvre. Il a également réalisé l'œuvre murale « Official Montblanc Authorized Trade », mirage préfabriqué fait des restes d'un conteneur de transport imaginaire en planches de récupération, marquée d'un pseudo-sceau Montblanc.