Marcel van Eeden

Marcel van Eeden | Pays-Bas | « Das Weltall verwandelt in einen Sonntagnachmittag » | 2009 | 36 dessins : 19 cm x 28 cm ; 19 cm x 84 cm | Crayon nero et crayon de couleur sur papier fait main, sculptures : bronze, patine noire

Ils rappellent l'esthétique des films noirs, jouent avec les images de bandes dessinées et dépassent largement leur format généralement petit pour pénétrer l'espace d'exposition : les dessins de l'artiste néerlandais Marcel van Eeden (né en 1965), principalement exécutés au crayon nero et arrangés en série, racontent des histoires souvent sinistres et inquiétantes, mais également absurdes et humoristiques, dans un noir et blanc dont la sobriété est parfois ponctuée de touches de couleur. L'artiste utilise également des toiles murales à grande échelle, des objets sculpturaux et, parfois, des installations vidéos, pour créer des mondes d'images complexes où les dessins accrochés au mur se fondent avec l'architecture. Van Eeden, qui a reçu le prestigieux Prix de Dessin de la Fondation d’Art Contemporain Daniel et Florence Guerlain en 2011, tire son inspiration de textes littéraires, de magazines ou de films tous antérieurs à sa naissance. Depuis 1993, van Eeden produit un dessin par jour et utilise ces archives d'images pour concevoir ses histoires mêlant fiction et réalité. En 2011, la Fondation culturelle Montblanc a acquis "Das Weltall verwandelt in einen Sonntagnachmittag"
["L'Univers transformé en dimanche après-midi"], une œuvre complexe de 2009 formée de 36 dessins et deux sculptures. En 2013, l'œuvre sera transférée à la Galerie d'Art Contemporain de la Kunsthalle de Hambourg au titre d'un prêt permanent.