Pablo Alonso

Pablo Alonso | Espagne | "Montblanc Stern" | 2011 | 110 cm x 110 cm | Impression par jet d'encre sur papier Hahnemühle sur toile

Le sentiment d'une idée et d'une signification cachées, successivement masqué et révélé par les couches de peinture et d'images définit le travail de Pablo Alonso (né en 1969) – un artiste espagnol dont l'ensemble de l'œuvre est composée de tableaux, d'assemblages, de sculptures et de montages en papier. Il a parfait sa technique au début de sa carrière, en réalisant des tableaux sur lesquels il versait des couches de peinture tout en les tournant et en les inclinant afin de contrôler le flux. Dans sa série de tableaux grand format en noir et blanc, l'artiste, basé à Berlin, analyse des images historiques ou extraites des médias ainsi que des symboles en les incorporant à ses œuvres, à la manière d'un collage. Dans ces représentations, on peut observer des mutants énigmatiques surgir de derrière des taches noires, des stries blanches qui masquent des gravures historiques évoquant les fantasmes sexuels du Marquis de Sade ou encore un drapeau américain qui se dissout sur une photo de presse d'un peloton d'exécution. Alonso remet encore davantage en question nos préjugés quand il s'écarte des supports artistiques habituels. Il est connu pour déformer le marquage au sol des routes avec du goudron, ainsi que pour ouvrir ou fermer délibérément les fenêtres et les portes de ses expositions à notre regard pour atteindre l'effet recherché. Dans son œuvre « Montblanc Stern », Alonso joue avec notre perception du premier plan et de l'arrière-plan en réalisant, à l'encre noire et rouge, un ensemble de logos imbriqués et formés par une combinaison diversifiée de surfaces et de contours.