À propos du projet

Tous les ans depuis 2006, Montblanc attribue le PRIX Montblanc à de jeunes instrumentalistes de talent. Le PRIX Montblanc, d'une valeur de 10 000 €, est remis avec le stylo plume Donation Pen Montblanc en hommage au compositeur Johannes Brahms. En offrant ce stylo plume d'exception, Montblanc souligne l'engagement que Brahms a toujours montré à la promotion des arts ainsi que le soutien consciencieux qu'il a apporté à des générations entières de jeunes artistes naissants. L'argent récolté grâce aux ventes des stylos plume Montblanc en hommage au compositeur servira à promouvoir de nouveaux projets artistiques et culturels.

Tianwa Yang a été la première musicienne récompensée par le PRIX Montblanc et est considérée par le Detroit News comme « la meilleure violoniste depuis de nombreuses années. » En 2007, le jury présidé par Hélène Grimaud a distingué la pianiste Natasha Paremski. Depuis, cette musicienne russe a joué sur les plus grandes scènes des États-Unis, d'Europe et d'Asie.

En 2008, Joshua Bell et son jury ont décerné le prix à la violoniste Alina Ibragimova, qui selon le Times était « destinée à devenir, dans les décennies à venir, une figure majeure dans le firmament musical. » Le pianiste Nikolai Tokarev, « un des jeunes artistes les plus remarquables de la scène classique internationale » (selon le journal Frankfurter Rundschau), a reçu le PRIX Montblanc en 2009. En 2010, c'est le Chinois Zhang Shengliang, un enfant prodige de 13 ans surnommé Niu Niu (« petit bœuf »), qui a été récompensé en tant que futur virtuose dans le monde de la musique classique. Le violoniste arménien Sergueï Khatchatrian s'est vu remettre le prix en 2011. Ce musicien, récompensé à de nombreuses reprises, avait déjà joué avec les orchestres les plus renommés au monde et captivé son public dans le monde entier.