Le tour du monde avec Montblanc par Watch Anish

 

J'ai la chance de beaucoup voyager. Il est donc important que je puisse m'adapter facilement aux endroits où je me rends. Pour vous donner une idée, je prends l'avion en moyenne tous les 3 jours pour traverser différents continents et fuseaux horaires. Il faut donc que ma montre et mes accessoires de voyage soient suffisamment polyvalents pour pouvoir suivre le rythme. Pour moi, le choix le plus évident de complication pour une montre est le Temps Universel Coordonné (UTC), ou une fonctionnalité proposant plusieurs fuseaux horaires. C'est ce que l'on retrouve, parmi d'autres qualités, dans la montre Montblanc Orbis Terrarum, ce garde-temps au superbe design. J'apprécie particulièrement le cadran multicouche en verre saphir, qui permet de voir les continents tels qu'on les observe à partir du pôle Nord, ainsi que les indicateurs jour/nuit. Je trouve que le design de cette montre offre de nombreuses fonctionnalités sans pour autant être trop chargé ou trop distrayant.

Lorsque je rentre chez moi, à Londres ou à Dubaï, je suis content de pouvoir souffler. Parfois, cela représente même des vacances en soi, car c'est peut-être le seul moment où je peux me détendre un peu. Ces villes ont toutes les deux des spécificités qui me sont chères. En termes d'histoire et d'héritage, peu de villes arrivent à la hauteur de Londres. Véritable melting-pot de différentes nationalités, elle est façonnée par des siècles d'aménagement urbain. À mes yeux, un garde-temps tel que le 1858 Chronographe fait écho au Londres historique d'une manière que j'apprécie vraiment. Son design s'inspire en grande partie de son prédécesseur créé quelques 85 années plus tôt. Et tandis que son mouvement repose sur la même structure que le Calibre 17.29 Minerva, sa finition a été améliorée à la main selon le modelage et le biseautage multi-facettes Côtes de Genève, le long des arêtes des ponts. Une montre aussi belle de face que de dos.

 

 

Paris fait également partie de mes villes préférées. Je m'y rends souvent (7 ou 8 fois par an), bien que je n'y reste en général qu'un jour ou deux à chaque fois. J'adore ce mélange de mode et d'art que l'on trouve dans la ville, ainsi que sa variété d'excellents restaurants gastronomiques. Lorsque l'on dispose de très peu de temps par visite, il vaut mieux préparer une sorte d'itinéraire répertoriant les endroits à visiter et les choses à faire dans la capitale de la mode. Avec l'expérience, on apprend à éviter les retards inutiles que peuvent entraîner la circulation aux heures de pointe ou les excursions d'un bout à l'autre de la ville. Une ville si foisonnante mérite une montre qui dégage la même émotion, et la collection Villeret Tourbillon Cylindrique Geosphères Vasco de Gama lui correspond à merveille. L'alliance du tourbillon cylindrique et du triple fuseau horaire est unique en son genre, et réussir une telle prouesse technique tout en conservant un design élégant pour le cadran et le boîtier est une grande réussite. Le mouvement est constitué de 281 composants individuels, et on peut voir la partie supérieure (qui affiche le tourbillon) à travers le cadran en or 18 carats multicouche. Deux globes nous montrent le jour et la nuit tels qu'on les observe depuis les hémisphères nord et sud, à l'aide de deux disques rotatifs affichant 24 fuseaux horaires. De plus, l'heure « locale » est indiquée grâce à un compteur décoré d'une rose des vents. Ce design s'inspire d'un monument situé à Lisbonne, qui a servi de point de départ au voyage de Vasco de Gama... une montre complexe pour une ville qui l'est sans doute tout autant ;)

Anish Bhatt, Watch Anish