Aller au contenu principal

Promotion appliquée

Location

Comment être productif(ve) à la maison ou au bureau

6 conseils pour maîtriser la nouvelle normalité

Nous devons aujourd’hui nous ajuster à une nouvelle normalité, mais c’est aussi une chance de repenser notre façon de travailler et notre productivité. Certain(e)s seront impatient(e)s d’abandonner leur table de cuisine pour retrouver leur vrai bureau, tandis que d’autres vont essayer d’adopter un mode de vie numérique et nomade. Quelle que soit la solution choisie, voici 6 conseils qui devraient vous aider à retrouver et surtout à améliorer votre vie professionnelle dans ce nouveau contexte.

1. Maîtrisez votre productivité


Notre cerveau doit apprendre à travailler efficacement plutôt que rapidement, et à rester concentré. Il semblerait que travailler par intervalles soit le meilleur moyen de garder le cap. Plusieurs études viennent en effet valider la méthode suivante : au lieu de faire comme si on avait un temps infini pour accomplir une tâche, travailler dans l’urgence obligerait le cerveau à être productif pendant une période donnée. Programmez un minuteur pour travailler par périodes de 25 à 45 minutes suivies par une pause de 5 à 10 minutes, pendant laquelle vous essaierez de penser à autre chose en faisant une activité reposante ou créative (un origami par exemple). Le fait de savoir qu’une pause approche favorise la concentration et donne du sens au travail.

2. Faites une pause


Même si cela semble paradoxal, faire des pauses est nécessaire pour bien travailler. Le temps passé à recharger notre cerveau va nous aider à mieux retenir les informations et améliorer notre créativité. Plusieurs activités sont d’ailleurs connues pour stimuler la productivité.
Faites une promenade. Notre corps n’est pas fait pour rester assis 8 heures par jour. Même une petite promenade autour du bureau suffit pour oxygéner le cerveau, ce qui va améliorer la concentration et permettre de se remettre au travail détendu et revigoré.
Soyez créatif(ve). Oubliez un instant votre travail pour laisser place la créativité : prenez un crayon pour noter ce qui vous passe par la tête ou faire des gribouillages. Laisser votre esprit se concentrer sur une tâche créative peut vous aider à trouver de nouvelles idées et solutions une fois de retour au travail.
Ne faites rien. Les conseils ne manquent pas, or la solution la plus radicale est peut-être tout simplement de ne rien faire. S’offrir une courte séance de méditation axée sur la respiration est parfois le moyen le plus efficace de se détendre.

3. Explorez l’inconnu


Il arrive parfois que l’on se sente coincé(e) car on n’a pas suffisamment de distance par rapport au problème. D’après une étude récente, le fait de réfléchir à des concepts abstraits ou des objets lointains et imposants peut aider notre cerveau à prendre du recul. Pourquoi ne pas essayer de voyager dans l’espace sans bouger de votre bureau ? Fermez les yeux et laissez votre esprit vagabonder vers l’inconnu : pensez aux planètes, aux étoiles et aux distances intergalactiques qu’il y a entre elles pour redonner le sens des perspectives à votre cerveau.

4. Observez ce qui se passe au-delà de votre bureau


Un monde truffé de détails, de beauté et d’inspiration vous attend en dehors de votre bureau. S’immerger dans la créativité des autres peut stimuler la vôtre. Profitez de la pause déjeuner pour aller visiter une galerie d’art locale, vous promener dans le quartier à la découverte du street art et du design urbain, ou enfiler un casque et vous laisser emporter par la musique. S’immerger dans l’art est à la fois un plaisir et une source d’inspiration qui peut éveiller votre esprit et vous aider à trouver des solutions créatives.

5. Entretenez votre réseau


Avoir un réseau solide est une condition essentielle à la réussite personnelle et professionnelle. Malgré la distanciation sociale imposée par les nouvelles règles, les interactions humaines gardent un pouvoir immense sur notre bien-être, et par conséquent sur notre créativité et notre productivité. Discutez avec un(e) collègue dans la cuisine du bureau, organisez une vidéo-conférence, faites un compliment à un(e) inconnu(e) croisé(e) dans un café ou demandez à votre voisin(e) comment s’est passé sa journée. On ne le sait jamais à l’avance, mais il peut suffire d’une information, d’une discussion ou d’un sourire pour repartir du bon pied.

6. Définissez votre temps et votre espace


Ces derniers mois, nous avons vu qu’il n’est pas nécessaire de se trouver dans un lieu spécifique pour atteindre nos objectifs professionnels. Mais pour continuer à « travailler à la maison » et non pas « vivre au bureau », retenez ceci : le travail, c’est une chose que l’on fait, pas un lieu où l’on va. C’est pourquoi il vaut mieux rester flexible, définir vos heures de travail et faire en priorité ce qui est agréable pour avoir une approche positive de votre travail dans ce nouveau contexte.

Nous avons aujourd’hui l’occasion de créer un monde dans lequel la vie personnelle et la vie professionnelle ne sont pas en opposition. Au contraire, elles se nourrissent l’une l’autre pour vous permettre d’exploiter tout votre potentiel. Car après tout, c’est ce qui nous touche qui fait de nous ce que nous sommes.

Derniers avis communiqués